Qui fait quoi
dans mon plat ?

Pascal, Boucher
Pascal, notre boucher, exerce son métier-passion au coeur de la région parisienne, depuis plus de 50 ans. C’est à 16 ans que Pascal s’est lancé dans l’entreprise. Un demi siècle donc qu’il se donne corps et âmes pour proposer de la viande de qualité.

Pour cela, il a fait le choix de s’entourer des meilleurs. Facile ! Pascal travaille avec sa compagne Sylvie, et a choisi le fils de celle-ci (Romain) ainsi que son neveu (Franck) qui ont, tous deux, réussi leur concours du Meilleur Apprenti de France avec brio.

Ensemble, la petite famille s’évertue à proposer un travail artisanal. Aucune machine à l’horizon, la règle d’or ici, c’est le fait main… et en famille.
C’est pour cela précisément que nous avons choisi la boucherie familiale. Pascal est toujours à notre écoute pour répondre à nos demandes les plus farfelues, ou pour nous préparer des boulettes artisanales.
Ses compagnons de route ? Sa femme Sylvie et son couteau.
Fernando, économe
Fernando est économe. Peut-être pas dans le sens auquel vous pensez, peut-être même qu'il a les poches percées dans sa vie privée. Fernando ne nous permet pas non plus d'éplucher nos patates.

Économe c'est le métier de Fernando. Chaque matin, il arrive à l'aube pour réceptionner les produits frais. C'est le premier à prendre possession des lieux. Il vérifie quantité et qualité des matières premières. Il s'assure que le poids de chaque produit soit en conformité avec les besoins renseignés sur les fiches techniques des plats du jour. Il pèse chaque élément pour faciliter le travail des cuisiniers.

Fernando connaît tous les légumes et différencie les plus semblables au premier coup d'oeil. Aucun légume oublié ni fruit exotique n'échappe à cette encyclopédie vivante des produits. Si l'on arrive alors qu'il déballe encore les cagettes, on peut le surprendre chantonner du raggaeton.

Le travail de Fernando est assez solitaire. Relai entre les producteurs et la cuisine, il officie dans la première salle du laboratoire qui est ouverte sur l'extérieur. Garant de la qualité des produits mais aussi d'une utilisation optimale de ces derniers pour éviter le gâchis, il est en charge de rédiger les fiches techniques pour permettre les commandes. Ses complices ? Un stylo, une calculatrice et une balance.
Franck, Chef d'Orchestre
Franck, maestro des fourneaux FoodChéri, est une force tranquille. Loin des idées reçues que l'on peut avoir des chefs, jamais Franck n'a un mot plus haut que l'autre.
Une main de fer dans un gant de velours qui en a vu de toutes les couleurs ; des restaurants étoilés Michelin aux cuisines du Palais de l’Elysée.

Il s'est aussi lancé le défi d'intégrer un grand groupe mondial leader de la restauration dans le domaine de l’entreprise. Alors chef, il est responsable d'une production de 5500 couverts par jour pendant 11 ans. Il développe process et organisation pour produire en quantité sans jamais délaisser la qualité.

Depuis son arrivée dans l'aventure, le développement de FoodChéri ne lui laisse aucun répit : les volumes ne cessent de croître, l'équipe s'étoffe chaque semaine, rien est statique, chaque jour est un défi. Franck excelle pour accorder les violons sans jamais prendre le melon.

C'est peut-être parce que devenir Responsable de cuisine n'a jamais été une obsession, un graal ou une fin en soi mais la continuité de son expérience, la possibilité de réellement mettre en oeuvre l'organisation qui répond à ses convictions et à sa vision d'une cuisine harmonieuse qui donne les plus beaux accords.

Sa food chérie ? Des langoustines rôties & asperges vertes sauce béarnaise & crème brûlée à la vanille.
Aurore, MBA Barquetting
Depuis les débuts de FoodChéri, près de 20 barquettes sont passées au banc d'essai. On les voulait recyclables, bien sûr pelliculées, passant au four et au micro-ondes et d'une contenance adéquate. Et puis, avoir une seule barquette ne permettait pas d'offrir le meilleur contenant pour
chaque type de plat.

Bref, on a commencé à choisir une barquette dédiée aux salades, une autre pour les gratins et lasagnes, et puis on a compris que le monde du barquetting avait bien besoin d'une spécialiste. Aurore est celle-ci.

Elle intervient quand les plats sont prêts à être dressés. Elle est chargée de choisir les contenants les plus adéquats en fonction du plat proposé.
Après la mise en barquette, elle s'assure également que chaque barquette pèse sensiblement le même poids et offre les mêmes proportions de chaque produit.

Bien sûr, comme dans tout travail artisanal, l'exactitude est impossible mais Aurore fait en sorte qu'aucun client ne soit lésé. Puis, elle compte l'ensemble des barquettes pour être certaine du nombre de plats à mettre en vente.
Pierre, Hub Manager
Nous disposons d’une dizaine de hubs en Île-de-France, des locaux d'où partent nos coursiers pour livrer nos plats. Chaque hub est géré par un hub Manager et Pierre est l'un d'eux. Il se charge de recruter les coursiers, de les former et de les manager.

Avant le service, Pierre s'assure également du bon fonctionnement de tous les vélos. Il est garant des délais de livraison sur la zone desservie par ses coursiers et plus largement de la satisfaction de ses clients.

Pierre s'y connait en relation client et pour cause : il a été en charge du support client de FoodChéri durant près d'un an avant de devenir hub manager. Sa patience, son empathie et son sang froid sont sans limite. Des qualités qui lui ont permis de devenir hub Manager.

Chaque hub est géré comme une petite entreprise. Et sa petite entreprise ne connaît pas la crise... Le recrutement et la formation des coursiers sont donc sans relâche.

Le petit coup de chaud quotidien se situe entre 12h35 et 13h15, fourchette horaire à laquelle les estomacs semblent tous hurler en même temps.